Une vie de fouine !

A partir de l'antiquité, l'homme domestique la fouine pour protéger son habitat contre les nuisibles comme les belettes ou les serpents. Elle arrive aux USA au début du 20e siècle pour la commercialisation de sa fourrure. Dans les années 50, son pelage devenant moins tendance, elle est délaissée par les chasseurs et peut, par là, se développer à nouveau. Les fouines sont des animaux solitaires. Elles ne se réunissent que pour se reproduire. Elles font partie des animaux dits territoriaux, c'est-à-dire qui marquent leur territoire avec des sécrétions et qui vont le défendent contre leurs rivales de reproduction. La taille de leur territoire varie en fonction de chaque animal, de leur sexe, de la saison, de l'habitat ou encore de la nourriture disponible à cet endroit. Ces animaux, principalement nocturnes, peuvent vivre jusqu'à 12 ans.

La biologie de la fouine

Animal carnivore, la fouine évoluée principalement en Europe et en Asie.

Son nom vient du latin « martes foina » : la martre des hêtres. Impossible de la croiser en Corse, Scandinavie, Islande, Norvège, Suède, Finlande et Royaume Uni, où elle est, a priori, absente. Campagne, montagne, forêt sont ses lieux d'habitat de prédilection mais, une fois arrivée en ville, la fouine s'adapte et s'y installe durablement.

Vous ne devez pas confondre la fouine avec la martre, sa cousine, qui appartient aussi à la famille des mustélidés à côté de la belette, le putois, l'hermine ou encore le blaireau. Entre fouine et martre existe une différence de pelage.

En effet, il est possible de les différencier grâce à la tâche qu'elle porte sur leur poitrine. Chez la martre, la tâche est claire tirant sur les jaunes et triangulaire, tandis que chez la fouine, la tâche est blanche et descend sur ses pattes.

Le pelage de la fouine est d'un brun roux avec une longue queue touffue. Elle pèse entre 1,5 kg pour la femelle contre 2 kg pour le mâle. Sa taille varie entre 40 à 54 cm, sa queue mesurant parfois jusqu'à 28 cm. Elle pratique assidûment l'escalade.

Elle peut aussi faire des sauts impressionnants et montrer les dents. Les 38 dents de la fouine sont sa plus grande arme à coté de sa forte odeur. L'eau n'est pas son élément favori même si elle s'y déplace aisément. Son ennemi numéro 1 sera la vie urbaine et ses véhicules qui tuent un grand nombre de fouines chaque année. Viendra ensuite des prédateurs plus féroces comme le renard, le blaireau ou encore le hibou grand-duc.

L'habitat de la fouine

Les endroits les plus appréciés de la fouine sont les haies, talus, grenier, grange, broussailles, etc.

Les greniers et les granges de nos habitats ruraux sont pour elle de véritables aubaines.

Ces lieux sont des havres de paix, protecteurs du monde extérieur et formidable gardemanger en rongeurs et semences. Sa présence en ce lieu, peut cependant être utile à l'homme pour limiter la propagation de certains nuisibles.

Présence pourtant moins agréable qu'utile quand elle s'introduit dans les faux-plafonds de nos habitations. Sa présence ne reste jamais silencieuse très longtemps car son activité nocturne est plutôt bruyante.

Elle va, bien évidemment, commencer à marquer son territoire par des sécrétions, en frottant son anus au sol ou sur un objet. Cette activité régulière, de mars jusqu'en août, lui permet, en plus de marquer son territoire, de clarifier ses relations avec ses partenaires.

Le territoire des mâles est plus étendu que celui des femelles qui sont souvent plusieurs à être dominées par le même mâle. Les déplacements changent également selon les besoins de nourriture. La saison hivernale voit la fouine se rapprocher des toits des maisons depuis qu'elle a compris qu'elle pouvait s'y protéger efficacement contre le froid.

D'autres lieux plus insolites ont vu passer des fouines : sous les capots des voitures par exemple où elles peuvent faire de lourds dégâts en grignotant ce qui les gêne pour s’installer confortablement.

De véritables écolos dans la ville puisque aprés avoir mi HS nos voitures, elle aide à réguler la faune citadine en se nourrissant des pigeons urbains.

La reproduction de la fouine

La fouine femelle donnera naissance à ses petits, entre deux à cinq, une fois par an entre mars et avril. Même si l'accouplement a eu lieu durant l'été précédent, elle n'aura porté ses petits, véritablement, que durant un mois.

Ce laps de temps (8 mois) s'appelle la « dormance ». Les petits naissent aveugles et nus et n'ouvriront les yeux qu’après un mois de vie. S'ensuivra le sevrage après deux mois d'existence pour les rendre quasi autonomes à l'automne qui suivra.

Les jeunes sont totalement gérés par la femelle qui les protège férocement. Elle peut par exemple les déménager, un par un, de manière régulière, afin de les cacher d'éventuels prédateurs. Les petits jouent ensemble durant la journée, ils se promènent seuls et commencent à rechercher de la nourriture. L'activité nocturne de la mère se déroule tout au long de la nuit en été mais plutôt en seconde partie de nuit en hiver.

Ce second choix de vie est encore plus développé chez la fouine urbaine qui cherche à éviter à tout prix la présence des humains. A leur tour, les jeunes fouines pourront devenir des reproducteurs dès leurs 15 mois pour les plus rapides et jusqu'à 27 mois pour les plus en retard.

L'alimentation d'une fouine

La fouine est omnivore, elle se nourrit de manière opportune de petits mammifères, de fruits, d'oiseaux, de gros insectes ou encore des déchets de l'homme. Elle est également friande d’oeufs de toute nature.

La fouine peut se mettre à chasser à tout moment au cours de ses déplacements. Sa technique de chasse est très proche de celle des félins : se rapprocher en rampant et bondir sur sa proie.

Elle doit se nourrir d'au moins 120 grammes de nourriture chaque jour pour se maintenir en santé.

Cet animal opportuniste peut choisir de s'installer durablement s'il se sent bien à un endroit, d’où son surnom de « chafouine ». Il est donc déconseillé de nourrir une fouine sous peine de devoir l'adopter définitivement.

Pince Nifty pour ramasser déchet Rat-Souris-nid de chenilles-nid de guêpes
Pince Nifty pour ramasser déchet Rat-Souris-nid de chenilles-nid de guêpes
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...